Le charme discret…

Dans les adjectifs qualificatifs que j’entends souvent quand je vais à un casting, un des termes qui revient le plus est « bourgeoise », et ce depuis mes 18 ans… Devenu péjoratif dans la bouche de certains, il est même parfois un reproche! Pourquoi tant de haine? Les classes sociales tendent clairement à disparaître et la lutte des classes aussi d’ailleurs. Il est loin le temps des clichés du « Lundi c’est ravioli » dans La vie est long fleuve tranquille ou son « Jésus reviens » ! Il serait peut-être temps de regarder où sont les vrais sujets au lieu de prôner une rébellion de façade, qui est surtout une manne marketing pour la cible teenager et les adulescents… Faîtes vous preuve d’anti-conformisme parce que vous portez un jean, des baskets et un perfecto? 

Pour cette série, je n’ai pas joué à contre-emploi en m’inspirant d’un style plutôt maniéré des années 80, ces années fric à la flamboyance assumée! On retrouve dans les tendances de cet hiver un col lavallière par ci, une jupe plissée par là… Ici j’ai choisi une robe en dentelle Carven, ainsi qu’un caban Sonia by Sonia Rykiel bien sage. Puis, dans mon addiction à l’imprimé léopard, j’ai opté pour cette robe Tara Jarmon et ces bottines à nouettes chez Carven toujours, au style so eighties 🎀

cg5-659076517.jpg

Un grand merci à la photographe Sarah Lavorel 📷

La plupart des pièces ont été louées chez L’Habibliothèque, et chez La Fashion Lib pour les chaussures, site de location entre particuliers 🛍♻

Un commentaire

  1. Tout est un grand plaisir pour les yeux! Les vêtements très chics sont magnifiques! évidemment bien mis en valeur par la jolie personne qui les porte! Merci, Julia d’avoir apporté cette petite touche de ‘classe’ à ce weekend glacial (même dans le sud!)
    Quant à la réflexion dont vous faites part dans votre article, je partage votre étonnement et aussi désappointement… De nos jours, il est de bon ton de critiquer intelligence, réussite, beauté, chic et bourgeoisie, etc… En fait, il me semble que tout ce que certains n’ont pas et n’auront sans doute jamais est un sujet sur lequel on peut se défouler. On donne la parole à tout le monde, mais tout ce monde ne s’exprime pas vraiment pour dire quelque chose de sensé; la critique facile, l’amertume expriment le malaise de notre société souvent superficielle et cruelle!.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s